Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Les chiffonniers du Caire

En plus de la grippe, le virus A (H1N1) continue de faire des ravages en Egypte.

17 Décembre 2009, 09:40am

Publié par Les chiffonniers du Caire

Décidément, le virus A (H1N1) continue de faire des ravages en Egypte. Pourtant, il ne s'agit pas de la seule grippe pandémique qui sévit dans le pays. Effectivement, la grippe aviaire continue de faire parler d'elle, mais qui s'en soucie?
 
Le 20 novembre dernier, le Ministère de la Santé égyptien a annoncé qu'un nouveau cas confirmé d'infection par le virus A (H5N1), celui de la grippe aviaire. Pandémie qui ne fait plus peur à personne, à en croire le silence des médias dans ce pays du monde. Malgré cela, ce nouveau cas semble être insuffisant pour en alarmer plus d'un.
Puisqu'en cas de virus, il faut que la liste des morts ou des personnes atteintes soit assez kilométrique pour tirer la sonnette d'alarme et pour parler de virus en bonne et due forme. Toutefois, il a fallu qu'un virus soit plus féroce qu'un autre pour faire taire l'opinion publique.
 
Photos sites info sur les pandémies

Face à ce constat, le ministre égyptien n'a fait que donner des renseignements sur la vie de la victime, et ce lors de ses passages furtifs sur les chaines égyptiennes: "Il s'agit d'un jeune homme de 21 ans, originaire du district de Sidi Beshr, dans le Gouvernorat d'Alexandrie. Les symptômes sont apparus le 11 novembre dernier. Le malade a été admis quatre jours après,à l'hôpital de pneumologie de Maamoura et a été traité dans les règles de l'art". Suite à cela, les médias ont décrété un silence radio.
Les dernières nouvelles qui ont réapparu nous apprennent  que le jeune homme est dans un état "stationnaire". Quant aux investigations sur les origines de l'infection, elles indiquent que cette victime a été en contact proche avec des volailles malades et mortes.

Cependant, les responsables de la sûreté nationale ont vite participé à l'abattage de ces oiseaux atteints ou redoutables. A noter également que rien ne laisse planer le doute dans cette affaire vu que ledit cas a été confirmé par le Laboratoire Central égyptien de la santé publique.
En outre, sur les 88 cas confirmés jusqu’ici en Égypte, 27 ont été mortels. Alors que les ravages du virus A (H1N1) commencent à frôler le cataclysme. Raison pour laquelle les campagnes de sensibilisation demeurent deséquilibrées d'où l'absence d'équité entre les deux virus homicides.
 
L'OMS, quant à elle, n'omet pas de rappeler qu'une personne sur trois est susceptible d'être contaminée par la volaille atteinte. La vigilance doit être, alors, le mot d'ordre et l'opinion publique a intérêt à garder un œil sur les derniers rapports et statistiques (c'est le cas pour les deux grippes d'ailleurs!).
 
Par ailleurs, il est bon à rappeler que ladite grippe aviaire,qui existe depuis près d'une décennie, continue de sévir sous d'autres cieux. Le dernier rapport de l'OMS plaint le Proche-Orient, ainsi que le reste du continent africain, suivi de l'Asie. Et toujours selon cette organisation mondiale, le niveau d'alerte pandémique de la grippe aviaire ne dépasse pas la troisième phase.
 
En définitive, la psychose aviaire n'a certainement pas lieu de renaître de ses cendres. Mais un virus "silencieux" cela doit inquiéter tout de même....
 

Houda BELABD (www.lepetitjournal.com - Le Caire - Alexandrie) jeudi 17 décembre 2009

source : http://www.lepetitjournal.com/content/view/51120/1291/

Commenter cet article