Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Les chiffonniers du Caire

Nouvelles des chiffonniers

16 Septembre 2009, 18:01pm

Publié par Les chiffonniers du Caire

Nouvelles des chiffonniers

En Égypte, le marché du traitement des déchets a pris une nouvelle ampleur : alors que la société Ama Arab envoie les matières recyclables vers des usines de recyclage à Qattamiya et à Hélouan, de nouveaux chiffonniers récoltent la plus grande part de ces déchets avant l’arrivée des camions de collecte, ce qui ne permet pas à ces nouvelles usines de fonctionner

comme il faut. Ces jeunes qui se lancent dans le métier de chiffonnier, y voyant un moyen de récupérer le déchet pour le revendre ensuite plus cher aux chiffonniers du Caire, se servent directement dans les bennes. Ils sont appelés les « fouilleurs », les « nabbachines ».

Complètement dépassés par le phénomène, et devant la flambée des prix de revente des déchets qui tente de plus en plus de jeunes à se lancer dans le marché du déchet, compagnies européennes et chiffonniers se retrouvent impuissants face à cette nouvelle concurrence.

En mai de cette année, au Caire, des éleveurs de porcs se sont trouvés confrontés à des policiers venus prendre leurs animaux pour les faire abattre. Cette élimination du cheptel porcin a été décidée par les autorités égyptiennes pour lutter contre la propagation du virus de la grippe porcine. Près de 400 résidents de Manchiyet Nasr, un quartier de la colline du Moqattam habité majoritairement par des chiffonniers ont accueilli par des jets de pierres et de bouteilles des policiers dépêchés sur les lieux à la mi-journée. Quelques centaines de policiers des forces anti-émeutes ont alors répliqué en lançant des gaz lacrymogènes et en tirant des balles en caoutchouc contre les manifestants. Des incidents ont aussi éclaté entre éleveurs de porcs et policiers à Khanka, dans le gouvernorat de Qalioubiya, à 25 kms au nord du Caire. Difficile de n’y voir qu’une précaution de la part du gouvernement égyptien alors que l'OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) a indiqué n'avoir connaissance d’« aucune personne contaminée par des porcs ». Il s'agit en vérité d'éradiquer les élevages porcins jugés insalubres. Cela ne fera qu’affaiblir encore plus les chiffonniers coptes qui sont les principaux producteurs de porcs, dans un état à 90% musulman, dont la religion interdit de manger du porc considéré comme « impur ».

Le nombre de bêtes à abattre étant estimé à 250 000, les autorités ont déclaré qu'il faudrait environ six mois aux abattoirs pour venir à bout de tout le cheptel porcin. Le ministre de l'agriculture, Amine Abaza, a ainsi annoncé que Le Caire devrait importer trois machines spéciales pour parvenir à une capacité d'abattage de 3 000 porcs par jour. Selon le quotidien gouvernemental Al-Ahram, le barème de dédommagements prévoit 100 livres (14 euros) de compensation pour chaque porc abattu, et 250 pour une femelle (35 euros).

Pour plus d’informations n’hésitez pas à consulter les articles du 03 mai du journal Le Monde ( http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/05/03/grippe-porcine-affrontementsentre-

policiers-et-eleveurs-de-porcs-au-caire_1188263_3244.html#ens_id=1185166

 
et du 06
mai du journal Al-Ahram Hebdo
(
http://hebdo.ahram.org.eg/arab/ahram/2009/5/6/leve3.htm)

Association Mahaba

source : asso.mahaba@yahoo.fr

www.asso-mahaba.com

Commenter cet article

students resource 24/09/2009 15:25


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!